Isolation des combles perdus ROCKWOOL

Isolation des combles perdus par soufflage ou Isolation des combles perdus par épandage ?

Quelle que soit la technique d’isolation des combles perdus choisie, isolation par soufflage ou isolation par épandage, la qualité de la continuité thermique et de l’étanchéité à l’air de la paroi est primordiale pour assurer une isolation pérenne de qualité et ainsi maîtriser les consommations d’énergie.

2 techniques d'isolation des combles perdus faciles à mettre en oeuvre

L'isolation des combles perdus par soufflage et l'isolation des combles perdus par épandage sont faciles à mettre en oeuvre. Elles ne génèrent aucune découpe, aucune chute, aucune manutention de l'isolant dans le comble. Elles permettent d’obtenir le plus haut niveau d’isolation à vie car il est toujours possible de venir ajouter un complément d’isolation en laine de roche même plusieurs années plus tard dans l’objectif de suivre les recommandations d’économie d’énergie ou réglementations.

L'isolation des combles perdus par soufflage de laine de roche est rapide, plus sur, plus stable, plus simple 

Le procédé d'isolation des combles perdus par soufflage est mécanisé. Il s’effectue à l’aide d’une machine qui reste à l’extérieur de l’habitation et souffle à l'intérieur du comble, la laine de roche en flocons (JETROCK ou ROCKAIR).

La laine de roche est certifiée jusqu’à des R de 15 (m2.K/W) sans danger pour la plaque de plâtre. La société ROCKWOOL a réalisé des essais de comportement mécanique du plafond* sous charge, permettant de valider la mise en oeuvre du procédé conformément aux exigences du DTU 25.41 jusqu’à une épaisseur de 685 mm de laine de roche. Pour bien respecter la charge de service requise par suspente, en fonction de l’épaisseur installée, référez-vous au tableau figurant dans le DTA 20/15-353

La laine de roche est stable au vent jusqu’à 126km/h. Les caractéristiques de densité et de cohésion de la laine de roche permettent de conserver l’intégrité de l’isolation même en cas de grands vents (essais CSTB menés sans déflecteurs jusqu’à 126km/h) évitant ainsi les phénomènes de condensation et de moisissures.

La laine de roche est le seul isolant à pouvoir être installé sans déflecteurs. La société ROCKWOOL a démontré par des essais de tenue au vent que les caractéristiques de son produit permettent de conserver l’intégrité de l’isolation en combles, sans déflecteur, jusqu’à une vitesse de vent de 35m/s (126 km/h). La durabilité de l’isolation n’est donc pas remise en cause par les effets du vent sur le domaine d’emploi considéré. DTA n° 20/15-353.

L'isolation des combles perdus par épandage de laine de roche est simple

Le procédé d'isolation des combles perdus par épandage consiste à épandre la laine de roche en vrac (LE FLOCON 2) à l’aide d‘un râteau. Il est manuel et non mécanisé. Il conviendra donc de monter les sacs de laine de roche au fur et à mesure dans le comble. LE FLOCON 2 ne doit être en aucun cas soufflé par une machine au risque de détériorer celle-ci. Ne pas verser plus de 250mm de laine de roche localement.

Nouveau : vous êtes artisan et vous souhaitez réaliser un complément d'activité : devenez isocombliste, le spécialiste de l'isolation des combles perdus par soufflage !

 

* plafond constitué de plaques de plâtre BA13 vissées à des fourrures d’entraxe 0,60m, elles-mêmes soutenues aux solives par des suspentesdistantes entre elles de 1,20m