Une meilleure qualité de vie pour des millions de personnes

Les avantages supplémentaires offerts par l’isolation sont une force pour le bien-être de la société.

RockWorld imagery, The big picture, city, urban, skyscrapers

Nous devons prendre des mesures

Les bâtiments jouent un rôle important dans la création d'un futur durable. Leur consommation d'énergie doit en effet baisser significativement pour que nous puissions atteindre l’objectif fixé dans l’accord de Paris visant à limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Actuellement, les bâtiments représentent plus d'un tiers de l’énergie utilisée et environ 20 % de nos émissions totales de CO2 1 : ces émissions ont doublé entre 1990 et 2010 et nous prévoyons qu’elles doubleront à nouveau en 20502  si aucune mesure supplémentaire n’est prise.

Une meilleure isolation peut permettre d’inverser significativement cette tendance. À l’échelle mondiale, les technologies d’optimisation de l’efficacité énergétique existantes peuvent permettre de réduire la consommation d’énergie des bâtiments de 50 à 90 %, ce qui aurait un impact important sur leurs émissions de CO2. Rien qu’à l’échelle européenne, une bonne isolation pourrait permettre d’économiser jusqu'à 70 % de nos besoins en chauffage3.  

Les bâtiments représentent plus d'un tiers de l’énergie totale que nous utilisons

L'impact positif de l’isolation 

Cependant, les avantages d'une rénovation énergétique vont bien au-delà de l’atteinte des objectifs climatiques. En 2017, une étude4 a montré  qu'une meilleure santé résultant d’un bon climat intérieur pouvait contribuer significativement au financement des programmes de rénovation énergétique en réduisant les coûts de soins de santé, spécialement dans les bâtiments les moins performants ou ceux dans lesquels la précarité énergétique présente un véritable problème. 

L’isolation a également d’autres impacts positifs sur la qualité de vie. De nouvelles recherches5 suggèrent qu’un manque de sommeil peut être associé avec une réduction de la durée de vie, des cancers, la maladie d’Alzheimer, des troubles cardiaques ou des problèmes de santé mentale. En Europe, environ 30 % des personnes6 souffrent de troubles du sommeil dus au bruit. Ce problème affecte disproportionnellement les personnes en précarité énergétique, qui ont davantage tendance à être dérangées par le bruit des voisins. L'isolation thermique permettant également de réduire les niveaux de bruit, elle peut avoir un important impact positif sur le bien-être des personnes.

De plus, une rénovation des bâtiments permet généralement d’en embellir l’aspect. Des voisins plus agréables créent un « cercle vertueux » dans lequel les personnes auront plus tendance à se soucier de leur environnement local et des autres, transformant ainsi leur espace en un lieu de vie plus serein.

Outre ses capacités à améliorer la santé et le bien-être ainsi qu’à contribuer à la limitation du changement climatique, l’isolation peut améliorer la qualité de vie des personnes aux quatre coins du globe.

1 "Energy efficiency potential in buildings", OECD/IEA, 2016
2 "Constructing the future: creating a Paris Agreement-proof building sector", Climate Action Tracker Partners, 2016
3 Graphique chauffage et refroidissement
4 "Adapting an English methodology to assess health cost benefits of upgrading energy inefficient French dwellings", ec eee, 2017
5 "Sleep should be prescribed': what those late nights out could be costing you", The Guardian, 2017
6 Berglund B, Lindvall T, Schwela HD, editors. Lignes directrices pour le bruit ambiant. Genève. Organisation Mondiale de la Santé

Utilisation de l’énergie
0

de notre consommation énergétique totale est imputable aux bâtiments

Émissions d'origine humaine
0

des émissions de CO2 d'origine humaine proviennent de l’énergie utilisée dans les bâtiments

Économies potentielles
0

d'économies d’énergie potentielles grâce à la mise en œuvre des technologies d’optimisation de l’efficacité énergétique existantes telles que l’isolation