Potentiel caché

Avec un retour sur investissement de deux ans ou moins, l’isolation peut permettre au secteur industriel d’économiser des millions

RockWorld imagery, products with life, pipes, rti, industrial. Technical

Assurer la durabilité des activités commerciales 

Le secteur industriel est un important consommateur d’énergie. De par le monde, l’industrie compte pour un quart dans la consommation d’énergie annuelle et génère environ 40 % des émission de CO2 liées à l’énergie 1  . Sous toutes ses formes, l’énergie contribue de manière importante aux coûts de production dans l'industrie. 

Afin d'assurer la durabilité des activités commerciales face aux coûts grandissants, aux contraintes en matière de ressources et aux règlementations environnementales, les propriétaires et les exploitants doivent réduire leur consommation d'énergie. Dans de nombreuses industries, des investissements substantiels ont déjà été réalisés afin d’atteindre cet objectif. Cependant, elles n'ont pas encore exploités tout le potentiel qui se cache derrière une solution simple : l’isolation.

L’industrie danoise a réussi à améliorer sa compétitivité en se focalisant sur la réduction des coûts énergétiques. En 10 ans, la compétitivité des entreprises danoises s’est améliorée de 9 %. L’isolation technique ROCKWOOL aide à améliorer l’efficacité énergétique dans le secteur industriel.
Source : "In-depth study of European Energy Security", Commission européenne

Un potentiel inexploité 

L'isolation joue déjà un rôle important dans les installations des secteurs de la chimie, de la pétrochimie et du raffinage. Elle protège le personnel contre les brûlures, gère les flux énergétiques, maintient les températures dans une plage définie et permet aux réactions et processus chimiques de s’effectuer normalement et en toute sécurité.  

Son potentiel ne se limite cependant pas à cela. Elle peut en effet permettre d’économiser de l’énergie ainsi que de réduire les coûts et les émissions dans le secteur industriel, tout en garantissant un retour sur investissement rapide. Certaines études montrent l’ampleur du bénéfice potentiel :

  • Sur la base de 700 évaluations énergétiques provenant du secteur industriel, l’US National Insulation Association (Association nationale pour l’isolation américaine - NIA) évalue qu’une bonne isolation et un programme de rénovation pourraient générer des économies annuelles de 4,8 milliards USD et réduire les émissions de CO2 de 43 millions de tonnes métriques chaque année.2

  • Suite à l’examen de 180 audits de performance d’isolation technique, la Fondation européenne pour l’isolation industrielle a conclu qu’il était possible de réaliser des économies d’énergie potentielles de 750 000 MWh/an, ce qui permettrait de réduire les émissions de CO2 de 500 000 tonnes et d'économiser ainsi 23,5 millions EUR par an. Selon l'étude, la durée de retour sur investissement pour une mise à niveau de l’isolation est généralement de un à deux ans.3

  • ECOFYS  a démontré qu'une isolation bien conçue pouvait permettre de réduire les pertes de chaleur de 50 à 60 % dans de nombreuses usines.4

Des études telles que celles-ci démontrent les économies potentielles que les propriétaires et exploitants peuvent faire en termes d'énergie, d’argent et d'émissions de CO2. Et tout en ayant un impact favorable sur les activités commerciales, une isolation efficace aide également à protéger les personnes, les biens et l’environnement. 

1 "CO2 emissions from fuel combustion",  OECD/IEA, 2016
2 "About Insulation By Numbers", National Insulation Association, et al.,
3 "Harnessing the Potential of Industrial Insulation", Eiif 
4 "Climate protection with rapid payback", Eiif, 2012

Consommation
0

de l’énergie totale est consommée par le secteur industriel

Émission de CO2
0

telle est la contribution du secteur industriel aux émission de CO2

Potentiel
0

d'économies d’énergie potentielles grâce à la mise en œuvre d'une bonne isolation dans le secteur industriel