Une mégalopole durable

Une conception utilisant des matériaux appropriés peut permettre une urbanisation rapide et durable

RockWorld imagery, products with life, building, city, urban

Chaque semaine, 1,5 million de personnes s’installent dans un environnement urbain, ce qui pose d'importantes exigences en termes de ressources et d’environnements locaux. Cependant, la mise en œuvre de techniques et technologies adaptées peut permettre d'allier urbanisation et durabilité.

Les mégalopoles du futur

Le futur de notre planète à la population croissante est urbain. On estime que d’ici 2030, il y aura 41 « mégalopoles » comprenant plus de 10 millions d'habitants1. Actuellement, il en existe 182. Les habitants de ces villes consommeront 81 % des ressources mondiales3. Vingt ans plus tard, c’est-à-dire en 2050, ces populations urbaines auront besoin de 50 % de produits alimentaires et de 17 % d’eau en plus que ce dont elles ont besoin aujourd'hui4. Elles voudront également vivre confortablement. Actuellement, 1,2 milliards de personnes vivent sans électricité : les citadins de demain voudront cependant profiter d’habitations modernes, énergétiquement performantes et offrant un climat intérieur agréable.

La création de ces villes aura un coût. Les projections actuelles indiquent qu’en 2050 la croissance de la population et l’urbanisation doubleront voire tripleront la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment. L'impact sera similaire en ce qui concerne les émissions associées5. Alors que les objectifs environnementaux mondiaux plaident en faveur d’importantes réductions de la consommation d’énergie et des émissions de CO2, il est difficile de comprendre comment cette urbanisation pourrait être durable.

Mégalopoles
0

de mégalopoles de plus de 10 millions d’habitants en 2030

Personnes
0

de personnes s’installent dans un environnement urbain chaque semaine

Produits alimentaires et eau
0

de produits alimentaires et 17 % d’eau en plus seront nécessaires pour répondre aux besoins de la population urbaine en 2050

S'attaquer aux défis environnementaux

Les villes, cependant, offrent de nombreuses opportunités pour s’attaquer aux défis environnementaux. Les appartements et bureaux rénovés ou nouvellement construits offrant des niveaux élevés d’isolation permettent de réduire la consommation d’énergie nécessaire au chauffage et au refroidissement par rapport aux structures traditionnelles. Il est donc ainsi déjà possible de commencer à réduire l’empreinte environnementale des villes. Afin d'utiliser efficacement l’espace disponible au sein de villes, les bâtiments sont souvent plus hauts et plus proches, ce qui accroît le risque d'incendie. La mise en œuvre de matériaux de construction non combustibles tels que des isolants en laine de roche permet de densifier la population sans augmenter le risque d'incendie.

Répondre aux besoins en produits alimentaires et en eau dans les villes en expansion nécessite une intensification des cultures et une augmentation des ressources. Grâce à des systèmes de culture faisant la part belle aux substrats durables afin de répondre précisément aux besoins en eau et en nutriments des cultures, les producteurs alimentant les populations urbaines sont en mesure d’obtenir des récoltes plus importantes à partir d’espaces plus petits.

Le Groupe ROCKWOOL est un précurseur dans le développement de matériaux qui aideront les villes du futur à croître de manière durable.

https://esa.un.org/unpd/wup/Publications/Files/WUP2014-Highlights.pdf
2 https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_largest_cities
3 https://www.mckinsey.com/global-themes/urbanization/urban-world-the-global-consumers-to-watch
4 http://pubdocs.worldbank.org/en/862271433768092396/Holger-Kray-RO-SustainableAg-hkray-ENG.pdf 
5 http://www.gbpn.org/sites/default/files/IPCC_AR5__Implications_for_Buildings__Infographic__WEB_EN%20%281%29.pdf

En découvrir plus sur l'urbanisation