Couches protectrices

Plus complexe qu’il n’y paraît, l’enveloppe du bâtiment crée un climat intérieur confortable

RockWorld imagery, The big picture, urban, city, buildings

Vous pensez peut-être qu’il ne s’agit que de murs et d'un toit qui permettent de vous abriter des intempéries ? Mais l’« enveloppe du bâtiment », définie comme étant la partie du bâtiment qui sépare l’environnement intérieur de l’extérieur, intègre différents composants, chacun pouvant être complexe et composé de plusieurs couches.

Les quatre fonctions de base

Généralement, l’enveloppe du bâtiment inclut les murs, les toits, les sols et les menuiseries (fenêtres, portes, verrières et autres types d’ouvertures). Chaque élément peut contenir de nombreux matériaux et couches différents. Prenons l’exemple d'un mur typique d'une maison ossature bois en France. Sa structure peut être la suivante : une plaque de plâtre, une lame d'air, un pare-vapeur, une isolation telle que de la laine de roche (type MB ROCK) posée entre les montants en bois, une plaque d’OSB (« Oriented Strand Board » - fabriquée à partir de copeaux de bois liés à la résine), une isolation complémentaire extérieure en laine de roche (type ECOROCK DUO) et pour terminer, un revêtement d'enduits (2 à 3 couches). Il s'agit d'un seul élément de l’enveloppe du bâtiment, mais cet élément se compose de sept couches différentes !

Peu importe la partie intérieure du bâtiment qu’elle protège, l’enveloppe du bâtiment a quatre fonctions principales :

  1. Supporter et transférer les charges structurelles imposées par l’environnement et le bâtiment.
  2. Bloquer et réguler la chaleur, l’air, l’humidité et les bruits entre l’extérieur et l’intérieur.
  3. Garantir une finition esthétique ou répondre à d'autres exigences en termes de performance.
  4. Abriter les différentes conduites et réseaux, par exemple l'électricité et l’eau.

L'interaction avant tout

Tout en assurant ces fonctions, les enveloppes des bâtiments ainsi que leurs composants doivent également répondre à un nombre important de critères en termes de qualité afin d’être vraiment efficaces. Sont-elles faciles à mettre en œuvre ? Sont-elles durables ? Sont-elles faciles à réparer et à entretenir ? Sont-elles sûres ? Sont-elles économiques ?

En règle générale, l'interaction joue un rôle primordial en ce qui concerne l’enveloppe du bâtiment. Tous les composants doivent interagir efficacement pour garantir un climat intérieur confortable dans des conditions climatiques changeantes pouvant passer rapidement d'une pluie diluvienne à un soleil radieux ou une période de gel. Des matériaux stables et durables tels que la laine de roche sont essentiels à cette interaction.

RockWorld imagery, Nova Scotia Power Headquaters, building
Pendant toute sa durée de vie, la laine de roche ROCKWOOL utilisée pour l’isolation des bâtiments permet d'économiser environ 85 fois plus de carbone que la quantité émise pour sa production. Cela équivaut à 155 millions de tonnes de carbone sur toute la durée de vie.

En découvrir plus sur l’enveloppe du bâtiment